Coronavirus : La défiance des populations vis-à-vis de la maladie freine la lutte

Ads

Partagez!

Le porte-parole du comité de suivi de l’épidémie appelle à la nécessité d’une prise de conscience, alors que le pays enregistre plus de 2600 cas positifs.

Alors que l’épidémie de coronavirus (COVID-19) progresse rapidement au Gabon, les autorités déplorent le déni des populations vis-à-vis de la maladie. Ce, malgré la diffusion régulière des messages sur le respect des gestes barrières. «La discrète tournée effectuée ce jour par nos équipes dans certains quartiers de Libreville montre la défiance à la maladie du coronavirus de certains compatriotes et de certaines communautés qui refusent l’application des gestes barrières», a déclaré le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon (COPIL) s’exprimait à cet effet lors du point quotidien sur la maladie samedi dernier. Selon ce dernier, de nombreuses personnes continuent à se retrouver dans des lieux clos pour consommer de l’alcool en groupe. Foulant ainsi aux pieds les mesures édictées pour endiguer la propagation du virus, notamment le port du masque et la distanciation sociale.

«Ces attitudes d’incivisme ne nous aideront pas à briser la chaîne de contamination du COVID-19, mais favorisent la propagation de la maladie dans nos maisons, nos familles, nos quartiers et mettent en danger les personnes qui ont des comorbidités», explique Dr Obiang Ndong.

Lequel appelle à «une nécessité d’une prise de conscience» sur le danger que représente la maladie. «Nous ne cesserons jamais de le dire, le seul remède miracle pour lutter contre le COVID-19 est la discipline de la population», dit-il. Au total, le Gabon compte 2.655 cas positifs à la date du 30 mai 2020, dont 722 guéris et 17 décès.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : La défiance des populations vis-à-vis de la maladie freine la lutte"

Laisser un commentaire