Coronavirus : L’Afrique doit se préparer au «pire», selon l’OMS

Annonces

Partagez!

Mercredi, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé de se préparer dès aujourd’hui face au COVID-19.

Malgré l’augmentation des cas sur le continent, l’Afrique reste encore peu touchée par la pandémie de coronavirus (COVID-19). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) toutefois, le continent doit cependant se préparer rapidement à affronter le pire.

«Le meilleur conseil à donner à l’Afrique est de se préparer au pire et de se préparer dès aujourd’hui», a déclaré mercredi le directeur général de l’OMS, l’Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus. Le nombre total de cas d’infection au COVID-19 en Afrique s’élevait mercredi à plus de 600, dont 16 décès.

Soit 6 en Égypte, 6 en Algérie, 2 au Maroc, 1 au Soudan et 1 au Burkina Faso, selon un décompte de l’AFP. Mercredi, le Burkina Faso a annoncé son premier décès dû au COVID-19, le premier en Afrique subsaharienne.

La plupart de pays africains ont pris des mesures drastiques pour freiner la progression de la maladie sur le sol. Celles-ci vont de la fermeture des frontières à la suspension des liaisons aériennes en passant par la fermeture des écoles, lieux publics et de loisirs et la limitation des regroupements.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : L’Afrique doit se préparer au «pire», selon l’OMS"

Laisser un commentaire