Coronavirus: L’Afrique franchit la barre des 1000 morts

Ads

Partagez!

Longtemps épargné par la pandémie, le continent affiche 1020 morts au compteur à la date du 18 avril 2020.

Longtemps épargnée par la maladie, l’Afrique a désormais franchi le cap des 1000 décès dus au nouveau coronavirus (COVID-19), alors que la pandémie a atteint vendredi un nouveau seuil avec plus de 150.000 morts. Les statistiques au 18 avril font état de 19.827 cas de contaminations sur le continent, dont 1.020 décès. La quasi-totalité des pays du continent sont touchés. A l’exception du Lesotho et de Comores qui n’ont confirmé aucun cas jusqu’à présent.

L’Afrique du Sud est le plus le plus touché du continent, avec 2.783 cas à cas jour. L’Union africaine (UA) a annoncé jeudi qu’elle allait, dès la semaine prochaine, distribuer un million de test de dépistage du COVID-19 à l’Afrique via son Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC). «Il y a un fossé important sur le continent en ce qui concerne les tests. Il faut faire quelque chose», a déclaré le directeur du CDC de l’UA, le Dr John Nkengasong.

Le milliardaire chinois Jack Ma a fait don de 20.000 kits de diagnostics, 100.000 masques et 1000 combinaisons protectrices à chaque Etat africain pour aider à combattre la pandémie du coronavirus. Certains pays occidentaux ont accusé la Chine – pays d’où est partie l’épidémie fin décembre – d’avoir caché les informations sur l’origine du virus.

Ce, alors que Pékin a annoncé dimanche 97 nouveaux «cas importés» de COVID-19. Près de 4,4 milliards de personnes, soit près de 57% de la population mondiale, sont actuellement confinés, sous état d’urgence ou contraint à rester chez eux. Des mesures prises par les Etats pour tenter de freiner la course folle du virus.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus: L’Afrique franchit la barre des 1000 morts"

Laisser un commentaire