Coronavirus : L’appel à l’unité et au civisme d’Ali Bongo

Ads

Partagez!

Dans une déclaration mercredi soir à la télévision, le président gabonais a appelé ses compatriotes au rassemblement et au respect des gestes-barrière contre le COVID-19.

Le président gabonais, Ali Bongo, a appelé ses compatriotes à l’unité et au respect des consignes d’hygiène recommandées pour se prémunir du coronavirus (COVID-19), dont trois cas ont été confirmés au Gabon.

«Le combat contre le COVID-19 est une cause résolument nationale. Il nous faut être solidaires les uns envers les autres. La coopération de chacun est indispensable pour vaincre cette pandémie», a déclaré le chef de l’Etat mercredi soir à la télévision.

«Face au COVID-19, la meilleure arme, mes chers concitoyens, est votre sens du devoir civique et de la responsabilité. D’où l’importance, j’insiste, des mesures barrières que nous devons pleinement intégrer dans notre quotidien», a-t-il ajouté. Selon le président, toutes les mesures sont prises pour contenir la propagation du virus et protéger les populations.

«Si seulement trois cas ont été testés COVID-19 positif au Gabon, c’est en raison des mesures courageuses et vigoureuses que nous avons déjà prises pour entraver la propagation de ce virus et freiner sa chaîne de transmission», assure Ali Bongo. Il s’agit notamment, dit-il, du contrôle «très strict de nos frontières», mais également la fermeture des lieux publics, des lieux de culte ou encore la limitation des rassemblements.

Toutefois, met en garde le président, il faut rester «vigilant et humble» et se «garder de tout triomphalisme» face à cet «ennemi invisible». Pour finir, le président promet, le «moment venu», de prendre «d’autres décisions fortes pour renforcer les mesures déjà prises si cela s’avérait nécessaire, [car] il en va du principe de précaution».

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : L’appel à l’unité et au civisme d’Ali Bongo"

Laisser un commentaire