Coronavirus: Le G20 suspend la dette des pays les plus pauvres pour un an

Ads

Partagez!

Les ministres des Finances du groupe ont donné mercredi leur aval pour une suspension provisoire de la dette des pays les plus pauvres pour un an.

Les ministres des Finances du groupe G20 se sont accordés ce mercredi sur un moratoire d’un an sur la dette de 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 40 en Afrique subsaharienne. Ce, afin de les aider à faire face aux impacts sanitaires et économiques de la pandémie de coronavirus (COVID-19), ont-ils annoncé à l’issue d’une réunion virtuelle organisée par l’Arabie saoudite.

«Nous nous sommes mis d’accord sur une approche coordonnée avec un échéancier commun fournissant les principales caractéristiques de cette initiative (…) qui a également été approuvée par le Club de Paris», disent-ils. «Tous les créanciers officiels bilatéraux participeront à cette initiative», affirme le G20.

Dix-huit chefs d’Etat africains et européens avaient appelé cette semaine à un allègement de la dette, ainsi qu’à un plan de relance de près de 100 milliards de dollars pour l’Afrique. La suspension provisoire du service de la dette des pays les plus pauvres par le G20 constitue un «acte de solidarité internationale de portée historique», a déclaré mercredi le ministre allemand des Finances, Olaf Scholz.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus: Le G20 suspend la dette des pays les plus pauvres pour un an"

Laisser un commentaire