Coronavirus : Le groupe UBA offre 14 millions de dollars pour la riposte en Afrique

Annonces

Partagez!

Le groupe dirigé par le milliardaire nigérian Tony Elumelu entend ainsi contribuer à la lutte contre la propagation du virus sur le continent.

Le groupe United Bank for Africa (UBA) a annoncé ce jeudi 26 mars 2020 un don de 14 millions de dollars, via sa fondation, en vue de soutenir la riposte contre le coronavirus (COVID-19) en Afrique. «Etant donné que le nombre de cas de coronavirus augmente rapidement au Nigeria et en Afrique, le secteur privé doit travailler main dans la main avec les différents gouvernements pour endiguer la propagation de cette pandémie mondiale», a déclaré le Nigérian Tony Elumelu, le président du groupe UBA, dans un communiqué.

«Il s’agit d’un moment où nous devons tous jouer notre rôle. Cette pandémie mondiale doit unir les citoyens, les gouvernements et les chefs d’entreprises, et ce sans délai», ajoute-t-il. Ce don va représenter un soutien important et opportun au Nigeria et à 19 autres pays africains touchés par le COVID-19, en leur fournissant du matériel de secours, des équipements de soins essentiels et une assistance financière aux gouvernements, apprend-on.

Dans l’immédiat, UBA va financer un centre médical à Lagos, l’une des métropoles du Nigeria qui compte 20 millions d’habitants. Celui-ci sera équipé de lits pour l’isolement des patients et des équipements d’unités de soins intensifs, précise le document.

Par ailleurs, la banque panafricaine va fournir une plateforme de télémédecine gratuite gérée par des médecins pour fournir des conseils médicaux aux populations, conformément aux mesures de distanciation sociale.

«Nous saluons les efforts des gouvernements et nous sommes disposés à collaborer et à contribuer avec nos ressources à l’effort collectif qui permettra une riposte rapide et efficace contre la pandémie», affirme Tony Elumelu.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Le groupe UBA offre 14 millions de dollars pour la riposte en Afrique"

Laisser un commentaire