Coronavirus: Le Maroc retiré de la liste des voyageurs à circuler dans l’espace Schengen

Ads

Partagez!

Le Maroc a été retiré de la liste des pays exemptés de restrictions de voyage à cause d’une hausse des cas de contagion de COVID-19.

Le Maroc a été retiré de la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à circuler dans l’Union européenne (UE). En cause: la hausse des contaminations au coronavirus (COVID-19) dans le royaume chérifien.

Le  Maroc comptait officiellement 37.935 cas confirmés, dont 584 décès, à la date du 15 août. Le pays est toutefois confronté à une hausse de cas, avec plus de 1.000 cas enregistrés quotidiennement depuis quelques jours, indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La liste des pays hors UE, dont les ressortissants sont autorisés à entrer dans l’espace Schengen sans restrictions, est soumise à une révision tous les 15 jours, en fonction de la situation épidémiologique de chaque pays.

Le Maroc avait déjà été placé sous surveillance lors de sa dernière réévaluation fin juillet et l’Algérie avait été retirée de la liste de ce pays, en raison d’une recrudescence de cas. Le 7 août, le gouvernement marocain a prolongé jusqu’au 10 septembre, l’état d’urgence sanitaire en vigueur dans le pays depuis mi-mars.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus: Le Maroc retiré de la liste des voyageurs à circuler dans l’espace Schengen"

Laisser un commentaire