Coronavirus : Les autorités gabonaises mettent en garde contre l’abus d’alcool

Ads

Partagez!

Face à la multiplication des comportements à risque, le Comité chargé du suivi de l’épidémie appelle à plus de responsabilité dans un contexte d’évolution croissante des cas dans le pays.

Les autorités gabonaises constatent, pour le déplorer, que plusieurs citoyens continuent à avoir des comportements à risque, notamment en s’enfermant dans des débits de boissons pour consommer de l’alcool. «La consommation d’alcool dans nos quartiers se fait à plusieurs, dans des espaces fermés, sans aucun respect des mesures barrières et parfois, en partageant les mêmes verres, les mêmes bouteilles», déplore le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon (COPIL).

«Il s’agit ici de comportements à très haut risque de contamination du COVID-19 entre les personnes partageant ces espaces communs», poursuit-il. Contrairement à une rumeur très répandue, boire de l’alcool ne protégerait pas de la maladie mais peut au contraire augmenter les risques pour la santé. «L’alcool fragilise le foie, affaiblit l’organisme et rend vulnérable. C’est pourquoi nous attirons l’attention des populations sur les risques liés à la consommation abusive d’alcool dans le contexte d’épidémie du COVID-19», explique le Dr Obiang Ndong.

Le Gabon compte officiellement 397 cas d’infections au COVID-19, dont 93 guérisons et 6 décès à la date du 5 mai 2020. Face à l’évolution croissante du nombre de cas, les autorités rappellent que le respect des mesures barrières est plus que jamais nécessaire pour freiner la propagation du virus. «La pandémie du COVID-19 évolue silencieusement en affectant chaque jour environ 30 nouvelles personnes. Pour se protéger contre cette maladie, nous devons respecter les mesures barrières et avoir une vie saine», indique le porte-parole du COPIL.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Les autorités gabonaises mettent en garde contre l’abus d’alcool"

Laisser un commentaire