Coronavirus : Les précisions du gouvernement gabonais sur la délivrance des laissez-passer

Ads

Partagez!

Les autorités ont fait une mise au point mardi pour rappeler la procédure de délivrance des laissez-passer, alors que le confinement du grand Libreville est entré en vigueur dimanche.

Le confinement du grand Libreville pour freiner la propagation du coronavirus (COVID-19) est entré en vigueur le 12 avril dernier à minuit au Gabon. Seules les personnes munies d’un laissez-passer spécial sont autorisés à circuler durant cette période, indique le gouvernement. Toutefois, il a été constaté que plusieurs services essentiels n’ayant pas encore obtenu ledit laissez-passer font le déplacement au ministère de l’Intérieur pour le dépôt ou le retrait dudit document.

Ce, alors que plusieurs laissez-passer ont déjà été délivrés sur la base des dossiers physiques transmis par les tutelles de ces services dits essentiels, déplore le gouvernement. Dans une mise au point publiée mardi, les autorités rappellent qu’une adresse électronique (laissezpassercovid19@gouv.ga) a été mise à leur disposition depuis ce lundi afin d’éviter tout déplacement durant le confinement.

 «Cette démarche vise également à faire respecter les mesures relatives à l’interdiction des rassemblements et de distanciation sociale, en même temps qu’elle évite aux personnels chargés du traitement de ces demandes de manipuler physiquement les dossiers reçus. Chaque responsable ayant formulé une demande de laissez-passer pour les agents de son service sera individuellement appelé pour le retrait dudit document», précise l’adresse.

Toutes ces «précautions» participent au renforcement des mesures de prévention contre la propagation du COVID-19, justifie le gouvernement. Les autorités invitent ainsi les populations au strict respect des mesures gouvernementales relatives audit confinement qui va durer 14 jours. Le Gabon compte 80 cas d’infections au COVID-19 à ce jour.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Les précisions du gouvernement gabonais sur la délivrance des laissez-passer"

Laisser un commentaire