Coronavirus : L’OMS et l’UNICEF préconisent la réouverture des écoles en Afrique

Ads

Partagez!

Ces agences estiment que les fermetures d’écoles sans précédent et prolongées dans le but de protéger les élèves leur cause d’autres préjudices.

L’organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) appellent les gouvernements africains à favoriser la réouverture sécurisée des écoles, tout en adoptant des mesures pour limiter la propagation du coronavirus (COVID-19). «Les fermetures d’écoles sans précédent et prolongées dans le but de protéger les élèves contre la COVID-19 leur cause d’autres préjudices», estiment les deux agences onusiennes dans un communiqué conjoint le 20 août.

L’OMS et l’UNICEF citent, entre autres, une exposition accrue à la violence et à l’exploitation, des grossesses d’enfants et de difficultés générales liées au développement mental des enfants en raison d’une interaction réduite liée aux fermetures d’écoles. L’impact social et économique à long terme de la fermeture des écoles est également préoccupant.

Selon des estimations de la Banque mondiale, les fermetures d’écoles en Afrique subsaharienne pourraient entraîner des pertes de revenus à vie de 4.500 dollars par enfant. Cette situation pourrait également être aggravée par la baisse des revenus des parents qui sont obligés de rester à la maison pour s’occuper des enfants, en particulier dans les ménages qui n’ont pas les moyens de payer des services de garde d’enfants.

«Nous ne devons pas nous laisser distraire par nos efforts pour contenir la COVID-19 et nous retrouver avec une génération perdue. Tout comme les pays ouvrent des entreprises en toute sécurité, nous pouvons rouvrir les écoles», a déclaré Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

Cette décision doit toutefois être guidée par une analyse approfondie des risques, afin de garantir la sécurité des enfants, des enseignants et des parents, et par des mesures clés telles que la distanciation physique, a-t-elle ajouté. Selon enquête de l’OMS portant sur 39 pays d’Afrique subsaharienne, les écoles sont entièrement ouvertes dans six pays seulement.

Elles sont fermées dans 14 pays et partiellement ouvertes (pour les classes d’examen) dans 19 autres. Une douzaine de pays prévoient de reprendre les cours en classe en septembre, ce qui correspond à la rentrée scolaire dans certains pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : L’OMS et l’UNICEF préconisent la réouverture des écoles en Afrique"

Laisser un commentaire