Coronavirus: L’UA demande à la Chine de protéger les Africains sur son sol

Ads

Partagez!

L’Union africaine a exprimé samedi sa préoccupation au sujet des Africains à Canton qui se disent victimes de discrimination.

«Mon bureau a invité l’ambassade de Chine auprès de l’UA, M. Liu Yuxi, pour exprimer notre extrême préoccupation face aux allégations de mauvais traitements infligés aux Africains à Guangzhou et a appelé à des mesures correctives immédiates conformément à nos excellentes relations», a déclaré le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, dans un tweet samedi.

Cette sortie de l’UA intervient après que des Africains vivant à Canton (ou Guangzhou), dans le sud de la Chine, ont dénoncé de nombreuses discriminations après plusieurs cas positifs au coronavirus (COVID-19) parmi la communauté nigériane. Plusieurs d’entre eux ont déclaré avoir été expulsés de leurs logements ou sont interdits d’entrer dans des commerces et autres lieux publics par crainte qu’ils ne propagent le COVID-19. D’autres encore disent avoir été mis en «quarantaine obligatoire» même après avoir été testés négatifs au coronavirus.

Des informations que dément le gouvernement chinois. «Il n’y pas de discrimination contre les frères africains en Chine», a déclaré ce lundi 13 avril 2020 Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, cité par Reuters. Ce dernier affirme que tous les étrangers sont traités de la même manière, et accuse les Etats-Unis de vouloir profiter du contexte sanitaire mondial actuel pour nuire aux bonnes relations entre Pékin et l’Afrique.

«Il est irresponsable et immoral de la part des Etats-Unis de semer la discorde. […] Leur tentative de dresser l’Afrique contre la Chine ne réussira pas», a-t-il dit. Des responsables chinois ont affirmé à l’AFP que plusieurs Nigérians ont enfreint les règles de quarantaine après avoir contracté le virus. Ce sont ces comportements qui, selon eux, ont déclenché une colère générale au sein de la population locale. La ville de Canton a, jusqu’à un bilan récent, enregistré 114 cas «importés» de COVID-19, parmi lesquels 16 africains.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus: L’UA demande à la Chine de protéger les Africains sur son sol"

Laisser un commentaire