Coronavirus : Madagascar annonce son premier décès, deux mois après le début de l’épidémie

Ads

Partagez!

Le pays a annoncé dimanche un premier décès dû à la COVID-19, un patient de 57 ans souffrant aussi de diabète et d’hypertension artérielle.

Madagascar a annoncé dimanche son premier décès dû au nouveau coronavirus (COVID-19), deux mois après le début de l’épidémie dans le pays. «Un gardien de parking dans un hôpital, âgé de 57 ans est décédé du Covid-19 à Toamasina  […]. Il est décédé hier soir», a déclaré le professeur Hanta Vololontiana, porte-parole du centre de commandement opérationnel anti-COVID-19.

Le patient souffrait également de diabète et d’hypertension artérielle, a-t-il ajouté. Madagascar fait depuis quelques semaines la Une des journaux avec le Covid-Organics, un «remède» à base de plantes naturelles qui, selon son président, Andry Rajoelina, guérirait de la maladie. D’après le dirigeant malgache, le patient était trop malade pour que ce «remède» lui soit administré.

Ce, alors que l’efficacité du Covid-Organics sur la COVID-19 n’a pas encore été prouvée scientifiquement. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) met notamment en garde contre les «remèdes» locaux. Selon les chiffres officiels, Madagascar enregistre jusqu’à présent 304 cas d’infections au COVID-19, depuis la confirmation des premiers cas le 20 mars dernier sur cette île de l’océan Indien.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Madagascar annonce son premier décès, deux mois après le début de l’épidémie"

Laisser un commentaire