Coronavirus : Un médecin décède du COVID-19 au Gabon

Ads

Partagez!

Il s’agit du second décès enregistré depuis le début de l’épidémie dans ce pays d’Afrique centrale.

Un nouveau patient est décédé du coronavirus (COVID-19) au Gabon, a annoncé ce jeudi 23 avril 2020 le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie dans le pays (COPIL). «Il s’agit d’un médecin, gynécologue exerçant à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO) et dont la contamination s’est faite en dehors du milieu professionnel», précise le COPIL.

Ce dernier se trouvait en réanimation depuis trois semaines à l’Hôpital d’instruction des armées d’Akanda (HIAA) à Libreville, la capitale, apprend-on. Ce décès est le second enregistré dans le pays. Le Gabon avait notifié son premier mort dû au COVID-19 le 20 mars dernier. Il s’agissait d’un homme de 50 ans, décédé des suites des complications de son diabète et d’un syndrome de détresse respiratoire aigüe, avait déclaré le porte-parole du COPIL, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

Ce décès intervient au moment où le pays compte officiellement 166 cas d’infections au COVID-19, dont 24 guérisons. Plus de 600 prélèvements, dont 24 en provenance de Port-Gentil, sont en cours d’analyse.  «L’augmentation progressive des nouveaux cas est une règle dans toutes les épidémies à cause du caractère contagieux des vecteurs. Cependant, la clé de la réussite pour limiter la propagation est la prévention. Cette prévention qui nous exige aujourd’hui de nous approprier les mesures barrières si nous voulons éviter d’être contaminés», indique le COPIL.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Un médecin décède du COVID-19 au Gabon"

Laisser un commentaire