Coronavirus : Un premier vaccin testé en Europe

070406-N-5627R-326.USS RONALD REAGAN, At sea (Apr. 6, 2007) - Airman Adam Helton from Mesa, Ariz., sits patiently as Airman Sandra Valdovinos from Delano, Calif. administers him a Hepatitis B vaccine for his annual birth month recall (BMR) on board USS Ronald Reagan (CVN 76). BMR's are given every month to make sure Sailors are updated on their shots. The Ronald Reagan Carrier Strike Group is currently underway on a surge deployment in support of U.S. military operations in the Western Pacific. Official U.S. Navy Photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Joanna M. Rippee. (Released). . .

Ads

Partagez!

Le virus a été injecté à deux premiers patients dans le cadre de l’essai d’un vaccin contre le COVID-19 au Royaume-Uni.

Un essai de vaccin contre le nouveau coronavirus (COVID-19) a été lancé jeudi 23 avril 2020 au Royaume-Uni, le premier en Europe. Le virus a été testé sur deux premiers patients. Ceux-ci font partie des plus de 800 volontaires recrutés pour cet essai. «Je suis une scientifique, donc je voulais essayer de soutenir le processus scientifique partout où je le pouvais», a déclaré à la BBC Elisa Granato, l’une des deux personnes qui ont reçu le vaccin.

Selon la BBC, une partie des volontaires recevra le vaccin contre la COVID-19, et l’autre moitié, un vaccin témoin qui protège contre la méningite. Seuls les médecins sauront quel vaccin les volontaires ont reçu. Ce vaccin a été développé en moins de trois mois par une équipe de l’université d’Oxford.

«Les chercheurs de la prestigieuse université d’Oxford, l’une des meilleures du monde travaillent sur ce vaccin depuis le mois de janvier. Ils ont extrait un virus qui est présent chez le chimpanzé et qui est inoffensif, dans lequel ils ont inséré le code génétique du COVID-19», explique le journaliste Arnaud Comte cité par Francetvinfo.fr

Sarah Gilbert, qui a dirigé la recherche pré-clinique, affirme avoir une «grande confiance» dans ce vaccin. «Bien sûr, nous devons le tester et obtenir des données sur les humains. Nous devons démontrer qu’il fonctionne réellement et empêche les gens d’être infectés par le coronavirus avant d’utiliser le vaccin dans la population en général», a-t-elle déclaré. Un million de doses vont être fabriquées pour être disponibles en septembre prochain, apprend-on.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Un premier vaccin testé en Europe"

Laisser un commentaire