Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara invite tous les ivoiriens à l’union nationale

Alassane Ouattara, président de la Côte d'IvoireAlassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire

Annonces

Partagez!

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, est heureux de constater que ces dernières années ont été marquées par des progrès significatifs dans de nombreux domaines.

Il fait allusion au renforcement des Institutions ivoiriennes et de l’Etat de droit. Il a tenu à féliciter la nation ivoirienne pour tous ces résultats.

« Je sais qu’il nous reste encore de nombreux défis à relever, comme nous le rappellent, notamment, les récentes pénuries d’eau dans certaines localités de notre pays ainsi que les inondations du mois de juin dernier, qui ont occasionné de nombreuses victimes, pour lesquelles j’ai une pensée en ce jour. Je m’engage à maintenir le cap. Je serai toujours à votre écoute, pour continuer d’améliorer vos conditions de vie », a dit Alassane Ouattara, à la veille de la célébration de la fête nationale ivoirienne.

Ainsi, le Chef de l’Etat indique qu’il travaillera sans relâche, à promouvoir la bonne gouvernance et à intensifier la lutte contre la corruption. Selon le président ivoirien, la fête de l’indépendance est aussi l’occasion de revisiter le pacte social qui existe entre tous les Ivoiriens.

« Nous devons œuvrer pour préserver les symboles et les enseignements que nous avons reçus en héritage : l’union, la discipline et le travail, notre devise nationale ; le vivre ensemble, la tolérance et la fraternité, notre credo », dit-il.

Et d’ajouter : « les crises des deux dernières décennies nous ont montré que rompre ce pacte met en danger la cohésion sociale et la Nation elle-même ». Il a fait savoir que, son devoir est de garantir l’Union de tous les fils et toutes les filles de la Côte d’Ivoire.

Pour le chef de l’Etat ivoirien, son pays a une précieuse richesse commune à préserver, c’est la Côte d’Ivoire, notre grande Nation bâtie dans l’effort, dans la diversité, dans le respect de nos différences. « Mais, nous avons également une responsabilité collective, celle de réaliser l’Union de tous les enfants de notre chère patrie », tient-il à préciser.

LIRE AUSSI  Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo est libre

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher