Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dénonce la brutalité exercée contre ses partisans

Ads

Partagez!

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro dénonce la brutalité exercée contre ses partisans.

L’ex-chef de la rébellion et candidat à la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a dénoncé ce mardi 24 décembre dans un tweet «la brutalité inacceptable» des forces de l’ordre à l’encontre de ses partisans lundi.

«La brutalité de la répression qui s’est abattue sur les adhérents de GPS (…) est inacceptable», a écrit sur son compte Twitter Guillaume Soro.

Son retour dans son pays a avorté lundi 23 décembre 2019. 15 de ses partisans ont été arrêtés. Un mandat d’arrêt a été lancé contre Guillaume Soro pour tentative de destabilisation et détournement de fonds.

Lire aussi Gabon : Le Président Ali Bongo rend hommage au Capitaine Aymard Koumba-Mbina

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : Guillaume Soro dénonce la brutalité exercée contre ses partisans"

Laisser un commentaire