Côte d’Ivoire : La France renonce à expulser la petite Samira, menacée d’excision dans son pays

Annonces

Partagez!

Le ministre français de l’Intérieur a annoncé samedi, l’annulation du transfert de la fillette vers son pays et le réexamen de son droit au séjour.

Samira, la petite Ivoirienne de 10 ans, ne sera pas expulsée de France. Samedi, le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé l’annulation de son transfert vers son pays. «Après étude du dossier par le (préfet de police) et en lien avec ses services, nous avons demandé que la mesure de transfert ne soit pas exécutée. a écrit le ministre sur son compte Twitter.

«Le droit au séjour de Samira et son père va être réexaminé, compte tenu de leur situation familiale particulière», a-t-il ajouté. Samira est inscrite en classe de CM2 dans une école en Seine-et-Marne, un département français de la région Île-de-France.

Elle avait fui la Côte d’Ivoire avec ses parents pour échapper à l’excision, selon l’eurodéputé Raphaël Glucksmann, qui a interpellé le président français pour empêcher cette expulsion.

De nombreuses autres personnalités, comme l’acteur Omar Sy et l’ancienne ministre de la Justice Christiane Taubira, se sont également mobilisés pour empêcher le transfert de la fillette vers son pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : La France renonce à expulser la petite Samira, menacée d’excision dans son pays"

Laisser un commentaire