Côte d’Ivoire : Mort de quatre personnes à Bouaké

Les militaires à Bouaké pour la sécurité

Annonces

Partagez!

Quatre ex-rebelles démobilisés ont été tués et au moins une quinzaine d’autres ont été blessés. C’était mardi lors de la dispersion de leur attroupement par les forces de sécurité à Bouaké.

Amadou Ouattara a dit « C’est grave ce qui est arrivé. Je ne sais que dire. Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse tirer sur des personnes aux mains nues qui manifestaient ».

Monsieur Ouattara est le porte-parole adjoint des démobilisés. Selon lui, « les forces de l’ordre nous ont chargé vers 8 heures au niveau du corridor sud ». Il a fait comprendre dans ses explications qu’il a vu des hommes de la Brigade anti-émeute (BAE), des CRS, et des policiers.

C’était très violent. Au totale, l’on peut dire sans risque de se tromper, selon des sources militaires, trois ex-rebelles démobilisés ont été tués et au moins une dizaine blessés le 23 mai lors de la dispersion de leur attroupement par les forces de sécurité à Bouaké, deuxième ville de Côte d’Ivoire.

Selon le communiqué, « du côté des forces de l’ordre, trois éléments de la Gendarmerie et deux éléments de police ont été blessés par des projectiles ». Pendant ce temps, le gouvernement lance un appel au calme dans l’intérêt de la Côte d’ivoire.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Côte d’Ivoire : Mort de quatre personnes à Bouaké"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*