Côte d’Ivoire : Une opération pour la libération de Gbagbo

Laurent Gbagbo à la CPI

Annonces

Partagez!

En Côte d’Ivoire, une opération est initiée pour exiger la libération de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. C’est pour dire non à la Cour Pénale Internationale (CPI).

« Nous avons nos revendications. La première c’est la libération des prisonniers politiques ivoiriens à commencer par celle du président Gbagbo et du ministre Blé Goudé pour une vraie réconciliation », Dr Patrice Saraka, président et coordonnateur de l’opération cette operation baptisée “CPI ça suffit”.

Et d’ajouter : “Nous irons à la CPI les voir. Nous sommes en accointances avec des parlementaires européens et surtout néerlandais. Nous allons nous mettre ensemble pour la libération du président Gbagbo et du ministre CBG. Ici à l’assemblée nationale nous avons aussi déposé sur la table la loi de l’amnistie! Il faut que tout le monde soit amnistié comme Soro et ses hommes qui ont amassé des sous du pays !” dit-il.

Selon lui, la réconciliation des ivoiriens passe forcément par la libération du président Gbagbo. “L’opération ‘lancée par le parti de Charles Blé Goudé’ le Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) était à sa deuxième étape le week-end dernier à Grand Yapo dans le département d’Agboville (Agneby Tiassa), indique la presse ivoirienne.

De l’avis de l’ex-ministre, “parler de réconciliation sans parler de Gbagbo, de Simone et de Blé Goudé, c’est comme cacher le soleil avec la main”. Il a dit tout de go que lui et ses camarades ont besoin de Gbagbo pour aller à la réconciliation. Il trouvera les mots justes pour apaiser les ivoiriens.

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire