Coup d’Etat au Gabon: Un ministre parle d’un groupe de plaisantins

TOPSHOT - In this video grab made on a video footage obtained on YouTube on January 7, 2019, Gabon soldiers on state radio called on the people to "rise up" and announced a "national restoration council" would be formed, as an ailing President Ali Bongo is out of the country. - The message was read on state radio by a person who identified himself as the deputy commander of the Republican Guard and head of a group called the Patriotic Youth Movement of the Gabonese Defence and Security Forces. (Photo by - / YOUTUBE / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / YOUTUBE " - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Annonces

Partagez!

Le ministre de la Communication a rassuré que tout cela avait l’air d’un groupe de plaisantins. Les membres du MPJFDS étaient méconnus de la hiérarchie.

Si la tentative de coup d’Etat des membres du MPJFDS a fait paniqué plus d’un au Gabon, le ministre de la Communication, par contre, s’est montré serein. Guy Bertrand Mapangou a reconnu que ce groupe a réussi quelque temps à prendre d’assaut la radio nationale et a mobilisé l’ensemble des forces gabonaises.

Le ministre de la Communication qualifie les putschistes de « groupe de plaisantins. « Ça tout l’air d’un groupe de plaisantins », a déclaré le porte-parole du gouvernement avant de rassurer l’opinion que la situation est sous contrôle étant donné que les mutins ont été rapidement neutralisés.

A noter que les faits lui ont donné raison puisque quelques minutes après ses déclarations à la radio du monde, les putschistes et leur chef ; Kelly Ondo Obiang étaient aux arrêts.

RECHERCHER :EPOLITIQUE

LIRE AUSSI Gabon : Qui sont les commanditaires du putsch raté ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Comment on "Coup d’Etat au Gabon: Un ministre parle d’un groupe de plaisantins"

  1. « Le ministre de la Communication qualifie les putschistes de « groupe de plaisantins. « Ça tout l’air d’un groupe de plaisantins » ». Guy Bertrand Mapangou, tu parles d’un groupe de plaisantin, avec les 2 soldats abattus tu crois que ces gars là plaisantaient comme tu le dis haut et fort, ce gendarme en poste qui a été abattu en voulant défendre la RTG1 ce n’est pas ton parent et je ne pense pas que vous aller lui rendre les honneurs et donner un cachet ou une pension à sa famille, car il est mort en service commandé. C’est toi qui est plaisantin car tu étais caché sous ta bagnole et tu sors puisque la fumée s’est dissipée. L’acte 2 du prochain épisode les militaires plaisantins ne vont pas te rater, tu oses insultés les corps habillés de plaisantins, tu prendras une balle dans la tempe.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher