CPI : 18 ans de prison pour Jean-Pierre Bemba

Jean-Pierre BembaJean-Pierre Bemba

Ads

Partagez!

La Cour Pénale Internationale (CPI) a condamné l’ancien Vice-président congolais, Jean-Pierre Bemba, à 18 ans d’emprisonnement pour « crimes de guerre et crimes contre l’humanité ». Sa condamnation par les juges est intervenue ce mardi 21 juin en après-midi. Il est présenté aujourd’hui comme la plus haute personnalité condamnée par la CPI à cette peine.

L’ancien chef rebelle congolais, Jean-Pierre Bemba, accusé d’avoir exercé une grande influence négative sur son armée lors de leur mission en Centrafrique, en octobre 2002, a écopé de 18 ans d’emprisonnement. Le temps qu’il a déjà passé en détention sera déduit dans cette peine.

« En Centrafrique, une victime a été violée par deux soldats, sous le regard d’autres soldats qui, je cite, criaient de joie, et a ensuite été violée par quatre soldats, puis la victime s’est évanouie, avant d’être violée ensuite par d’autres soldats à son réveil, douze au total », a indiqué la juge Sylvia Steiner, présentant le degré de cruauté dont Jean-Pierre Bemba, se serait rendu coupable.

Faits ajoutés aux pillages, très souvent accompagnés par des meurtres et des viols de familles entières, perpétrés par les soldats du Mouvement de Libération du Congo(MLC) en Centrafrique, également sévèrement reconnus et condamnés par la majorité des juges qui ont mentionné le caractère inhumain des preuves soutenant les accusations.

Le condamné a déjà passé 8 années en prison et devra encore y retourner pour 10 ans de plus. La juge Sylvia Steiner a rappelé que Jean Pierre Bemba avait non seulement toléré les crimes en tant que commandant, mais avait aussi délibérément encouragé les attaques menées contre la population civile, entre octobre 2002 et mars 2003.

L’avocat de M. Bemba, Peter Haynes, estime que les droits de l’accusé n’ont été à aucun moment respectés, et sa condamnation, sur la base des spéculations, a été proclamée pour une affaire qui, selon lui était très incohérente dans les faits.

Notons que quelques jours avant que la peine du riche homme d’affaires, devenu chef de guerre, ait été déclaré, ses avocats avaient annoncé leur intention de faire appel de ce verdict dont aucune circonstance atténuante n’a été retenue par la CPI.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "CPI : 18 ans de prison pour Jean-Pierre Bemba"

Laisser un commentaire