CPI : Des détenus souhaitent voir leur famille

cpi

Annonces

Partagez!

A la cour pénale internationale (CPI), des détenus haussent leur ton. Car, ils désirent rencontrer leur famille.

Deux accusés de la Cour Pénale Internationale (CPI) sont très remontés. Ils sont très remontés contre des mesures de restriction imposées par les juges. C’est pourquoi, ils n’ont pas hésité à montrer leur courroux pour se faire entendre.

Mieux, ces détenus veulent voir leur famille. Pour obtenir gain de cause, le milicien congolais, Bosco Ntaganda, a entamé une bataille pour en découdre avec les juges de la Cour Pénale Internationale. Pour cela, il a commencé par une grève de la faim au moment où l’Ougandais Dominic Ongwen tentait de se suicider.

Mercredi, aux alentours de 18h, « l’Ougandais a ingurgité des produits de nettoyage », renseigne une source en provenance de la Haye.

Ce dernier est en prison, après un bref séjour à l’hôpital. C’est ce qu’a indiqué son avocat Krispus Ayena Odongo. Pour cet avocat, son client va mieux. Cependant, le détenu est très remonté ; car il est mal traité. « Il y a des différences de traitement entre les prisonniers », explique Krispus Ayena. Selon lui, son client n’a pas pu voir ses enfants et il en a dix.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire