Rdc : Kinshasa n’exclut pas de se retirer de la CPI

Bemba Gombo

Annonces

Partagez!

Certains gouvernements exerceraient des pressions sur les juges de la CPI. Kinshasa menace de se retirer de la Cour pénale internationale avant sa décision sur une peine en appel à l’encontre de l’opposant congolais Jean-Pierre Bemba, exclu de l’élection présidentielle prévue le 23 décembre.

Le gouvernement congolais affirme que plusieurs indices concordants, en sa possession, porteraient sur des affaires devant la CPI « en relation avec la situation en RDC, susceptibles d’avoir une incidence sur le processus électoral en cours ».

Le gouvernement congolais, en désespoir de cause, semble redouter un acquittement de M. Bemba, ce qui lui permettrait de revenir dans la course à l’élection présidentielle. La CPI va se prononcer sur la peine de l’ex-chef de guerre dans une affaire pour subornation de témoins

Dans un communiqué, le ministre des Affaires étrangères fait état de pressions sur les juges en lien avec  la politique intérieure congolaise.

LIRE AUSSI  RDC – CPI : Jean-Pierre Bemba, le combat

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Rdc : Kinshasa n’exclut pas de se retirer de la CPI"

Laisser un commentaire