Crise anglophone: Vers une rencontre entre Biya et 35 ex-combattants

Ads

Partagez!

Le Premier ministre a fait savoir aux ex-combattants que le chef de l’État les recevra bientôt, «dans les plus brefs délais».

Le Premier ministre était samedi au Centre régional de désarmement, de démobilisation et de réintégration (Cnddr)), représentation de Bamenda à la rencontre de 35 ex-combattants séparatistes (âgés entre 15 et 27 ans) qui ont accepté l’offre de paix du gouvernement central pour abandonner la guerre de sécession. *

Avant de quitter Bamenda dans le Nord-Ouest, au terme d’une visite de travail de quatre jours, les anciens miliciens repentis ont chanté l’hymne national d’un Cameroun un et indivisible pour exprimer leur engagement à ne plus prendre les armes contre la patrie.

« Le président Paul Biya en tant que père, votre père, a compris que vous avez commis une erreur mais, il a décidé de vous accorder une seconde chance. Saisissez-la, parce que votre avenir est devant et il est prometteur », a déclaré le chef du gouvernement.

De sources crédibles, Joseph Dion Ngute a aussi déclaré aux ex-combattants que le chef de l’État est pleinement disposé à ordonner un recrutement spécial en leur faveur. Le successeur de Philemon Yang a promis aux ex-combattants que Paul Biya  les recevra bientôt, «dans les plus brefs délais».

LIRE AUSSI Crise anglophone : Biya veut dialoguer

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Crise anglophone: Vers une rencontre entre Biya et 35 ex-combattants"

Laisser un commentaire