Crise post-électorale 2016 : Fin du dialogue politique entre le Gabon et l’Union européenne

Ads

Partagez!

Les deux parties ont achevé dimanche leur dialogue, interrompu en octobre 2017 au lendemain de l’élection présidentielle de 2016.

Le dialogue politique intensifié entre le Gabon et l’Union européenne (UE) sur les droits de l’Homme, les libertés fondamentales, la gouvernance démocratique et la transparence des élections s’est achevé dimanche 15 décembre 2019. Ce dialogue avait repris le 25 novembre dernier, après avoir été interrompu en 2017 au lendemain de la réélection du président gabonais Ali Bongo.

Dans un communiqué conjoint, les deux parties indiquent avoir «évoqué les violences postélectorales de 2016, pour convenir de l’importance d’une réparation aux victimes, en vue d’une réconciliation durable, dans le cadre des plaintes qui seraient déposées».

De même, il a été convenu de «l’importance de remédier à la question récurrente des détentions irrégulières, et notamment des détentions préventives au-delà des délais légaux». Le gouvernement gabonais a notamment annoncé la mise en place d’une commission technique afin de procéder à un examen approfondi, au cas par cas, des éventuels dossiers de détention irrégulière dont il pourrait être saisi.

Autre sujet évoqué, la suspension des médias par l’Etat, considérée comme un «mode de régulation trop souvent disproportionné et préjudiciable». A ce sujet, les deux parties sont convenues d’échanger sur les bonnes pratiques en matière de régulation des médias.

L’on se souvient qu’en 2017, le Parlement européen avait adopté une résolution qui affirmait que le scrutin présidentiel de 2016 manquait de «transparence». Ce qui remettait «en cause la légitimité» du vainqueur, selon Bruxelles. Le dialogue politique entre le gouvernement gabonais et l’UE avait alors été interrompu, et n’a repris que qu’en novembre dernier.

En clôturant ce dialogue politique intensifié, le gouvernement gabonais et l’UE sont convenus d’assurer le suivi de la mise en œuvre des accords et de poursuivre la réflexion sur l’ensemble de ces questions au sein d’un groupe de travail conjoint. Ce, dans le cadre de leur dialogue politique désormais régulier visant à l’approfondissement de leur partenariat dans tous les domaines.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Crise post-électorale 2016 : Fin du dialogue politique entre le Gabon et l’Union européenne"

Laisser un commentaire