Cameroun : Les évêques anglophones dénoncent les violences

Les évêques du CamerounLes évêques du Cameroun

Ads

Partagez!

La déclaration des prélats a été faite le 6 octobre à Bamenda dans la région du Nord-Ouest.

La conférence épiscopale de Bamenda et les diocèses des régions anglophones ont dénoncé et condamné vendredi dernier les violences du 1er octobre dernier. Ils ont également condamné le couvre feu dans les deux régions. Un couvre feu et des manifestations qui ralentissent les activités dans cette partie du Cameroun. Selon les sources officielles, sept personnes ont été tuées.

Mais, les évêques catholiques eux, parlent de 17 personnes. Tout en appelant au dialogue, ils ont dénoncé les bavures policières. « Nous condamnons la barbarie et l’usage irresponsable d’armes à feu contre les civils non armés par les Forces de défense et de sécurité. Même en réaction à des provocations », écrivent les évêques anglophones dans leur communiqué.

Et de poursuivre : « pourchassés dans leurs maisons, certains arrêtés, d’autres mutilés, tandis que d’autres encore – dont des adolescents sans défense et des personnes âgées – ont été tués par des tirs, notamment depuis des hélicoptères ».

Par ailleurs, les prélats appellent à la libération de tous les prisonniers liés à la crise, préalable nécessaire, selon eux, à un dialogue qui doit s’ouvrir au plus vite.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun : Les évêques anglophones dénoncent les violences"

Laisser un commentaire