Dakar : 30.000 Talibés dans les rues

Ads

Partagez!

Trente mille talibés sillonnent les rues de Dakar. Le spectacle est désolant et pas beau à voir. Faute d’apprendre l’école coranique, ses jeunes talibés récoltent de l’argent au quotidien pour le soumettre aux marabouts.

En matière d’exploitation, les plus visibles au Sénégal, particulièrement à Dakar sont les enfants talibés que l’on voit dans les rues. « Rien qu’à Dakar, on parle de 30 000 talibés enfants qui sont exploités dans la mendicité au quotidien. Si on fait les autres régions du Sénégal, il faut compter 200.000 talibés qui sont exploités dans la mendicité » a dit monsieur Issa Siaka de l’ONUDC.

Les talibés rapportent 5 Milliards FCFA aux marabouts

Pour les enfants talibés, dit-il, on leur demande de ramener des montants au quotidien qui tournent autour de 300,400,500 et même 1000 francs CFA le jour du vendredi. « Si on fait un petit calcul à Dakar, nous avons le sentiment que moins de 15 millions provient de la mendicité au quotidien » fait remarquer le chef du projet à l’ONDUC Issa Siaka. Notre interlocuteur fait constater que « les estimations sont chiffrées à 5 milliards de franc Cfa ». Cela, dit-il, devrait appeler à des actions au niveau de l’Etat ; aussi bien qu’au niveau des communautés qui contribuent à alimenter ce phénomène. Compte tenu de tout cela, il renseigne qu’il y’a de nombreuses options à savoir la répression parce qu’il y’a une loi qui interdit l’exploitation de la mendicité. Selon lui, cette loi date de 2005 ; « pour qu’on traite la personne, il faut d’abord qu’on applique la loi, qu’on poursuit ceux-là qui profitent de la mendicité, après il y’a une dimension protection des victimes »a-t-il soutenu. Il est d’avis que « c’est un business pur et simple ». « Les Sénégalais doivent prendre conscience et changer de normes. Si on veut appuyer les enfants et les écoles coraniques, on doit trouver d’autres formes et non remettre de l’argent aux Daaras. A chaque fois que l’on remet de l’argent à l’enfant talibé, on contribue à son exploitation » tient-il à préciser.

LIRE AUSSI Afrique du Sud : Une femme oblige sa rivale à manger des excréments

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Dakar : 30.000 Talibés dans les rues"

Laisser un commentaire