Sénégal : Dakar, capitale Mondiale de l’éducation

Macky Sall et Emmanuel Macron au forum Mondial de l’éducationMacky Sall et Emmanuel Macron au forum Mondial de l’éducation

Annonces

Partagez!

Le Président Français, Emmanuel Macron, est arrivé au Sénégal. C’est une nouvelle ère entre Dakar et Paris.

Plusieurs chefs d’Etat africains sont venus au Sénégal pour assister à la conférence mondiale sur l’éducation. Outre Idriss Deby du Tchad, Muhammadou Issoufou du Niger, Faustin Archange Touadera de la République Centrafricaine, IBK du Mali, Ali Bongo Ondimba du Gabon, d’autres hôtes sont aussi à Dakar. Meissa Babou, économiste, signale que le président français, après avoir décrit la population africaine revient pour se faire une autre idée de ce que cette jeunesse africaine-là peut apporter.

« Et pour rectifier le tir, il participe à cette conférence mondiale sur l’éducation. Mais, nous pouvons attendre de lui et de la France comme toujours, un encadrement et une coopération dans les domaines de l’enseignement technique », dit-il.

Pour l’économiste, il ne s’attend pas à des impacts sur la crise sociale. « Parce que là, il s’agit de trésorerie ».

Pour le président sénégalais, il y’aura une contribution de 2 millions de dollars soit près d’un milliard de francs Cfa pour la reconstitution des Fonds du partenariat mondial pour l’éducation (GPE en anglais). Selon ses explications, le Sénégal versera 2 millions de dollars à la reconstitution des Fonds du Partenariat pour soutenir le développement de l’Education dans le monde.

Des propos qu’il a tenus devant des experts mondiaux de l’éducation. « Le Sénégal dépasse les 20% du budget national suggérés par le Fonds en faveur de l’éducation en mettant près de 1,2 milliards de dollars de cumuls de financements dans différents domaines du secteur », a ajouté le président sénégalais.

« Porter à un niveau élevé le soutien financier de l’éducation n’est pas une charge sociale mais un investissement pour le progrès de l’humanité, pour semer dans chaque enfant les germes de la dignité humaine et la capacité de discernement afin d’être moins vulnérable à la manipulation », poursuit-il

LIRE AUSSI  Union Africaine : Ces reformes de Kagamé qui divisent ses paires

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Sénégal : Dakar, capitale Mondiale de l’éducation"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*