Décentralisation : La BAD au chevet du Sénégal

Amadou Bâ

Annonces

Partagez!

La banque africaine de développement (BAD) apporte un soutien au Sénégal. C’est dans le cadre d’un accord qui a été signé, mercredi à Abidjan. Il s’agit d’un prêt de 28,5 milliards FCFA.

Le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, et le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, ont signé mercredi à Abidjan, un accord de prêt d’un montant de 28,5 milliards FCFA, destiné à appuyer la première phase du Programme d’appui aux réformes du développement local.

Un accord que le gouvernement sénégalais a bien apprécié dans sa juste mesure, parce qu’il est important à plus d’un titre. Il visera à mettre en place les conditions d’une croissance soutenue et inclusive, en particulier en milieu rural, en accord avec le programme Sénégal Emergent (PSE)’.

« C’est un accord de coopération que nous avons eu avec la BAD », explique le ministre sénégalais de l’Economie, Amadou Bâ. Il se dit convaincu que le gouvernement sénégalais ne manquera pas de gérer avec la grande diligence cet accord de partenariat.

Pour le ministre sénégalais, le portefeuille des projets nationaux actifs compte onze opérations pour un montant total net d’engagements d’environ 237 milliards de FCFA’’.

« La BAD appuie les efforts d’intégration régionale du Sénégal avec un portefeuille du secteur public comportant 6 opérations régionales et multinationales, pour un montant d’environ 73 milliards de FCFA », a fait comprendre Amadou Bâ.

Par sa voix, il a dit : « nous sommes heureux des niveaux de financement projetés pour cette stratégie (Document de stratégie pays, DSP), pour les montants indicatifs de 743,7 milliards de FCFA pour le guichet BAD public, notre pays étant maintenant éligible au guichet souverain de la BAD ; 98,9 milliards de FCFA pour les ressources du Fonds africain de développement (FAD)’’.

En somme, il faudra retenir que la banque africaine de développement accordera aussi au Sénégal une enveloppe financière de 842,6 milliards de FCFA, en soutien aux projets du Plan Sénégal Emergent.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Décentralisation : La BAD au chevet du Sénégal"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*