Centrafrique: Décès brusque du directeur général de la gendarmerie nationale

Ads

Partagez!

Le corps du directeur général de la gendarmerie nationale, Aimé Banga a été retrouvé sans vie lundi dans son domicile au quartier Lakouanga à Bangui. Le patron des pandores centrafricains est mort des suites d’un arrêt cardiaque.

La gendarmerie centrafricaine est en deuil. Elle vient de perdre son directeur général. Aimé Banga qui a rendu l’âme lundi dans sa résidence sise à Lakouanga à Bangui.

Selon ses proches, il ne souffrait d’aucun mal et ne présentait aucun signe de fatigue à la veille de son décès. Au contraire, il était bien portant. Mais le matin, sa famille a constaté que son corps était inerte et sans vie.

Alertées par la famille,  les autorités. ont Immédiatement effectué une descente au domicile du défunt pour s’enquérir de la situation. Le premier ministre chef du gouvernement, Simplice Mathieu Sarandji était accompagné du ministre de la Sécurité publique et des haut officiers de la gendarmerie.

D’après les médecins légistes, Aimé Banga est décédé des suites d’un arrêt cardiaque. Son  corps a été transféré à la morgue de l’hôpital de l’Amitié en attendant les obsèques.

LIRE AUSSI  Centrafrique : La mission de l’ONU reprend le contrôle de Bambari

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Centrafrique: Décès brusque du directeur général de la gendarmerie nationale"

Laisser un commentaire