La décision de l’Afrique du Sud de se retirer de la CPI préoccupe le Canada

Stéphane Dion

Annonces

Partagez!

Le Canada est profondément troublé par l’annonce de l’Afrique du Sud selon laquelle le pays a présenté un avis de retrait de la Cour pénale internationale (CPI) au secrétaire général des Nations Unies. C’est le ministre canadien des Affaires étrangères, l’honorable Stéphane Dion, qui l’a annoncé ce lundi 24 octobre 2016, dans une déclaration suivante.

« L’Afrique du Sud a joué un rôle essentiel dans la mise sur pied de la Cour, et nous reconnaissons les efforts qu’elle a consentis pour mettre un terme à l’impunité des crimes internationaux les plus graves », a déclaré Stéphane Dion. Et de poursuivre : « Nous ne devons pas oublier les paroles prononcées par Nelson Mandela en 1998, lorsque l’Afrique du Sud est devenue membre de la Cour ».

« Notre continent a connu trop d’horreurs nées de l’inhumanité de l’homme envers l’homme », a expliqué le ministre canadien. Pour lui, beaucoup de ces horreurs n’auraient sans doute pas été commises, ou l’auraient été à moindre échelle, si une cour pénale internationale fonctionnant efficacement avait existé.

Toutes les victimes, y compris les victimes africaines, ont droit à la justice. Le soutien actif des États africains aux travaux de la Cour constitue un apport des plus précieux à la concrétisation de ce désir de justice.

Le canadien reconnait que cet appui indéfectible est plus important que jamais.

« Nous exhortons l’Afrique du Sud à réexaminer sa décision. Nous ne pouvons pas abandonner la Cour pénale internationale sous prétexte qu’elle n’est pas parfaite. Nous devons plutôt chercher à l’améliorer et à la renforcer », a dit M. Dion, avant d’ajouter « Nous ne devons pas oublier les milliers d’enfants, de femmes et d’hommes qui ont été victimes d’atrocités inimaginables et pour qui la Cour pénale internationale, tribunal de dernier ressort, représente le seul espoir d’obtenir justice. »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "La décision de l’Afrique du Sud de se retirer de la CPI préoccupe le Canada"

Laisser un commentaire