Découverte : Le plus vieil homo sapiens non africain découvert en Europe

Annonces

Partagez!

Baptisé Apidima 1, il serait grec et âgé d’environ 210.000 ans selon des travaux publiés mercredi dernier dans la revue Nature.

Le plus vieil Homo sapiens non africain serait européen et de nationalité grecque. Apidima 1, tel qu’il a été baptisé, est «plus vieux que tous les autres spécimens d’Homo sapiens retrouvés hors d’Afrique», explique à l’AFP Katerina Harvati de l’université de Tübingen en Allemagne, co-auteure de l’étude publiée mercredi dans la revue Nature.

C’est une reconnaissance tardive pour Apidima 1. Elle a été rendue possible grâce à l’évolution de la science et des techniques de datation et d’imagerie. Il avait en effet été trouvé à la fin des années 1970. Découvert par le Musée d’anthropologie de l’Université d’Athènes dans une cavité du massif d’Apidima dans le Péloponnèse, il avait été, à l’époque, catalogué comme pré-néandertalien.

L’Homo sapiens, également appelé l’homme moderne, est apparu en Afrique. Les plus anciens représentants connus de notre espèce sont vieux de 300.000 ans et ont été mis au jour au Maroc, sur le site de Jbel Irhoud.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Découverte : Le plus vieil homo sapiens non africain découvert en Europe"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*