Economie: efficacité de la dépense publique du Gabon

dépense et marché public

Annonces

Partagez!

Le gouvernement gabonais se penche actuellement sur un panel de mesures qui doivent permettre de relancer l’économie du pays. Dans un contexte de crise économique, la collecte des recettes publiques est en deçà des prévisions. Et la dette publique continue d’augmenter. Le gouvernement gabonais a-t-il pris en compte le critère d’efficacité de la dépense publique au sérieux?

L’efficacité de la dépense publique est un sujet que beaucoup d’administrations traitent souvent avec légèreté. Mais comment s’assurer que chaque franc dépensé par le budget de l’Etat correspond bien à la valeur du service ou des biens achetés?

Il n’y a pas de secret. La loi est claire à ce sujet: les marchés publics d’un montant supérieur à 30 millions de francs CFA doivent faire l’objet d’une mise en concurrence. Cependant, cette norme n’est pas respectée au Gabon. La majorité des marchés publics sont passés en gré à gré. Ce qui constitue un point noir de gouvernance pour l’administration.

De plus, beaucoup de grosses entreprises sont réfractaires à ce type de procédé. Elles ne savent pas comment répondre aux appels d’offre. Et manque d’expérience et de temps.

Mais au moment où le gouvernement tente de trouver des solutions pour améliorer ses recettes et l’équilibre budgétaire, quelles autre solution que d’améliorer l’efficacité de la dépense ?

Il est très fréquent de voir les ministères catapulter des contrats en gré à gré aux agences d’exécution. Sans qu’aucune consultation publique ne soit faite. Et c’est bien dommage… Alors que les méthodes bien connues d’appel d’offre permettent de réduire considérablement les coûts liés aux dépenses de l’Etat, le gouvernement se doit de respecter ces règles de gouvernance de base! Malheureusement, on constate qu’il y a trop souvent d’exceptions à la règle.

L’urgence, motif de dispense préféré!

D’après nos informations, c’est le motif le plus utilisé par nos administrés pour se dispenser d’une quelconque mise en concurrence de marchés publics. Il est vrai que la passation de marché en appel d’offre prend plus de temps qu’un gré à gré. Mais il permet de faire d’énormes économies!

Selon une étude du FMI, une baisse du taux de passation de marché en gré à gré de moitié permettrait un allégement budgétaire de près de 30%! Il suffit donc d’imaginer cela rien que sur le budget d’investissement de l’Etat: 30% de 400 milliards, soit 120 milliards de FCFA d’économies! Une manne financière jusqu’ici inexploitée…

De plus, il faut rappeler que le motif d’urgence ne dispense en aucun cas d’une consultation publique! Et bien au contraire, dans certains cas, l’Etat gabonais pourrait même être attaqué pour ne pas avoir organisé d’appels d’offre!

Enfin, cela permettra de donner une égalité des chances à toutes les entreprises gabonaises de participer!

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Economie: efficacité de la dépense publique du Gabon"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*