Détournement des crédits Tva : Abah Abah acquitté par la cour suprême

Polycarpe Abah AbahPolycarpe Abah Abah

Ads

Partagez!

La haute juridiction a rendu son verdict le 19 avril à Yaoundé et a acquitté l’ancien ministre des finances. En novembre 2016, l’ex-directeur général des impôts (Dgi), Polycarpe Abah Abah avait été condamné à 20 ans d’emprisonnement pour détournement de 1,156 milliards Fcfa.

La présente somme représente les crédits de la taxe sur la valeur ajoutée. Pour le contester, les avocats de la défense ont introduit un pourvoi en cassation auprès de la cour suprême. Mercredi, la haute juridiction, après avoir longuement examiné le dossier, a disculpé Polycarpe Abah Abah.

Les faits remontent en avril 2000 à l’époque où Polycarpe Abah Abah occupait les fonctions de Dgi. Alors qu’il préside la cérémonie de remise des chèques de la Tva, il se rend compte que c’est le chéquier de son compte personnel qui est débité en lieu et place du chéquier du compte intitulé « remboursement de la Tva » domicilié à la commercial Bank of Cameroon (CBC).

Pour les avocats de l’ex-Minefi, l’erreur revient à la CBC. Ils précisent par ailleurs que ce dernier a saisi les responsables de la banque et ceux-ci ont reconnu leur faute et s’en sont excusés. Pour les avocats, Polycarpe Abah Abah n’a pas détourné cet argent. Parce que, disent-ils, les entreprises bénéficiaires sont connues et ont été saisies par correspondances aux fins de restitution des sommes indûment perçues.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Détournement des crédits Tva : Abah Abah acquitté par la cour suprême"

Laisser un commentaire