La DGR interroge des directeurs généraux

Côte d'Ivoire, péhé, attaque, Alassane OuattaraCôte d'Ivoire, péhé, attaque, Alassane Ouattara

Annonces

Partagez!

Au Gabon, on assiste à un véritable tsunami. Depuis près de deux semaines, il ne se passe pas une journée sans qu’une haute personnalité ne soit convoquée par la Direction Générale de la Recherche (DGR). Près d’une vingtaine de personnes a déjà été interrogée. De nombreuses hautes personnalités sont convoquées quotidiennement à la DGR.

Les directeurs généraux de plusieurs régies financières ont été interrogés par la Direction Générale de la Recherche. Impôts, douanes, trésor et finances publiques, toutes ces directions générales sont concernées par les enquêtes. Rien ne filtre sur l’objet de ces convocations, même si on soupçonne des affaires de corruption et de détournement de fonds publics.

Ainsi, la semaine dernière, pas moins de deux ministres étaient incarcérés. Etienne Ngoubou était encore en fonction il y a moins de dix jours. En moins de 24 heures, l’ex ministre du Pétrole a été démis de ses fonctions. Et a rejoint Magloire Ngambia, ancien ministre de l’Economie, à la prison centrale de Libreville.

A LIRE AUSSI: Ngoubou négociait avec Frank Ping à Dakar

Un ex directeur général en fuite

Deux jours avant, douze anciens hauts cadres dirigeants de la Poste avaient été convoqués. Leur ancien directeur général, M. Alfred Mabika Mouyama, est actuellement en fuite à l’étranger. Les autorités gabonaises souhaitent l’interroger dans le cadre de la faillite de la Poste gabonaise.

Des départs précipités vers Paris et Yaoundé

L’administration gabonaise semble prise de panique. Contactée par nos soins, la compagnie Air France n’a pas pu confirmer les réservations des billets sur leur vol de vendredi de trois cadres du ministère de l’énergie vers Paris. Enfin, deux anciens membres de la Direction Générale des Hydrocarbures se seraient rendus nuitamment au Cameroun le week end dernier.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "La DGR interroge des directeurs généraux"

Laisser un commentaire