Dialogue politique au Gabon : Sans Jean Ping !

opposition tournée européenneJean Ping

Ads

Partagez!

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba a émis le vœu de discuter avec toute la classe politique gabonaise, y compris les membres de l’opposition. Après la phase citoyenne, la seconde phase du dialogue a débuté le mardi 18 avril sans l’opposant Jean Ping.

Certains politiques continuent de contester la réélection du Président Ali Bongo Ondimba le 27 août 2016. Son principal rival, Jean Ping refuse catégoriquement les résultats des élections présidentielles. Et pourtant, tous les autres politiques reconnaissent avec certitude la victoire d’Ali Bongo. Ils le reconnaissent comme étant le seul président du Gabon qui a appelé tout son peuple au dialogue. Ali Bongo veut mettre fin à la crise post-électorale, il a même associé la société civile aux pourparlers. Le dialogue politique qu’il a lancé est suivi un peu partout en Afrique, même dans le monde. Des débats sont initiés dans plusieurs chaînes africaines.

Pour les organisateurs de ce dialogue, les discussions devraient aboutir, à des propositions de révision du code électoral pour instaurer une présidentielle à deux tours. Goodluck Jonathan, l’ancien président du Nigeria, a assisté mardi, au début du dialogue politique.

Il était accompagné de deux de ses conseillers Ali Illiasso Dicko et Sa Majesté A.L. Turner. L’ancien président du Nigeria qui a été reçu par le président Bongo, a échangé sur la coopération multisectorielle entre le Gabon et le Nigeria. Les questions d’actualité notamment africaines étaient aussi au menu.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Dialogue politique au Gabon : Sans Jean Ping !"

Laisser un commentaire