Diversification de l’économie gabonaise : Faire du Thon un secteur porteur

Annonces

Partagez!

Le samedi 26 octobre 2019 au Terminal de pêche d’Owendo, sud de Libreville, du Thon péché en quantité industrielle dans les eaux gabonaises, a été transbordé, en présence du ministre en charge de la pêche, Biendi Maganga Moussavou. C’est le Thonier Montealegre qui a livré les tonnes de poissons destinées au marché local via le cargo du groupe Calvo Pesca.

Deuxième du genre, cette opération de transbordement menée sur le Terminal de pêche d’Owendo, vient traduire l’engagement en bonne voie entre le groupe espagnol Calvo Pesca et le Gouvernement gabonais. Une coopération totale, manifestée aussi bien par les différentes administrations impliquées, que par le personnel local gabonais.

Le thon est une espèce de poisson très prisée sur le marché européen.Il est appelé à s’imposer localement en guise de nouvelle option dans la diversification de l’économie, en ce qu’il devrait favoriser la transformation sous la forme des miettes de thon conditionnées et offrir par voie de conséquence des emplois.

« Ce que nous voulons c’est qu’en plus de transborder le poisson, nous puissions débarquer le poisson à Libreville et nous puissions le transformer (…) Quand vous regardez le Thon il ne faut pas voir le poisson, il faut voir comment avec ce poisson on est capable de faire des boites de miettes de Thon, et comment à partir de ces boites on est capable de faire de la richesse. C’est ça l’industrie thonière, c’est ça le défi dans lequel on est engagé », a expliqué le ministre Biendi Maganga Mousavou.

Classé dans le top 5 mondial des exploiteurs de Thon, le groupe Calvo Pesca, envisage de créer sa 4e usine au Gabon. Le projet qui devrait voir le jour très prochainement, augure des opportunités d’emplois et économiques indéniables. Un projet s’inscrivant dans la perspective de faire du Gabon un hub en matière de pêche en Afrique, lequel est soutenu par le pilier Gabon bleu impulsé par Ali Bongo.

Et le ministre de poursuivre: « Le Gabon vient de se voir doter de la possibilité de mettre en place un centre d’excellence des pêches par l’Union Africaine. Nous avons été sélectionnés. Notre dossier a été accepté hier (vendredi 25 octobre, ndrl) par les ministres en séance plénière lors de la 3esession du Comité technique spécial (CTS) de l’UA », notant qu’en plus de la formation, le Gouvernement va accentuer les patrouilles maritimes pour une exploitation durable de la ressource.

Le Terminal portuaire et surtout l’engagement des autorités gabonaises sont des indicateurs rassurants, a estimé Maria Immaculada Fuertes, représentante du groupe Calvo Pesca, qui se dit optimiste dans l’aboutissement de ce projet en train de se mettre en place.

Dans les prochains jours, il est prévu un transbordement avec chargement de containers, pour d’autres destinations.


Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Diversification de l’économie gabonaise : Faire du Thon un secteur porteur"

Laisser un commentaire