Djibouti inaugure un port d’importance fondamentale valorisant le lac Assal

Le nouveau port de Goubet

Annonces

Partagez!

Le nouveau port de Goubet, spécialisé dans l’exportation du sel, est la dernière étape du plan de développement national de Djibouti. Djibouti a ouvert hier le port de Goubet, terminal clé pour l’exportation de sel du célèbre lac Assal.

La construction de ce port a couté 64 millions de dollars US pour des travaux qui ont duré deux ans. La nouvelle infrastructure a été officiellement inaugurée par le président, Son Excellence Ismail Omar Guelleh.

Un futur hub de l’exportation du sel

L’installation sera en mesure d’accueillir des navires allant jusqu’à 100 000 tpl, avec la capacité potentielle d’exporter plus de 5 millions de tonnes de sel dans le monde entier. Aboubaker Omar Hadi, président de DPFZA, a déclaré: «Le nouveau port de Goubet représente un nouvel exemple des infrastructures ultramodernes dont dispose Djibouti. Ces dernières font de notre nation une plate-forme logistique majeure pour l’Afrique. C’est aussi une étape essentielle pour la diversification économique de notre pays, en créant des opportunités pour l’exportation du sel de Djibouti dans le monde entier « .

Une semaine après une inauguration dans le nord de Djibouti

Situé à 40 kilomètres au sud du golfe de Goubet, le nouveau port est le deuxième à être inauguré en une semaine, après la cérémonie au port de Tadjourah le 15 juin. Ce dernier sera un port multiusage disposant des infrastructures pour se spécialiser dans l’exportation de potasse.

Les deux projets font partie des efforts fournis par le gouvernement pour développer les infrastructures essentielles au développement des territoires, y compris le réaménagement des autoroutes régionales.

Un réseau d’infrastructures multimodales

Djibouti est situé au centre des routes commerciales mondiales, reliant l’Asie, l’Afrique et l’Europe. Le pays est devenu la porte d’entrée de l’une des régions à plus forte croissance du monde, avec 30 000 navires qui transitent par le port chaque année.

Le projet du lac Assal est le dernier d’un réseau complet d’infrastructures multimodales, qui comprend des ports spécialisés et des installations polyvalentes plus vastes, comme le port de Doraleh, qui a également été inauguré plus tôt ce mois-ci.

Les autres éléments de ce réseau d’infrastructures sont le chemin de fer d’Addis-Abeba-Djibouti – une nouvelle piste de 752 km reliant la capitale de l’Ethiopie au port de Djibouti – ainsi qu’une installation de gaz naturel liquéfié, un terminal pétrolier, deux nouveaux aéroports et de nouvelles autoroutes.

Ensemble, ils développeront considérablement la capacité de Djibouti à servir de plate-forme et de centre commercial pour la région.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote

Mapote, journaliste Congolais

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher