Donald Trump devient le 45ème président des Etats-Unis

Donald TrumpDonald Trump

Ads

Partagez!

Le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine, Donald Trump a été élu mercredi 9 novembre 2016 président des Etats-Unis. Cela s’est passé au terme d’un scrutin très serré. Il a fini par gagner son incroyable pari : entrer à la Maison blanche et devient le 45ème président des Etats-Unis.

Raciste, populiste, phallocrate, arrogant et imprévisible, Donald trump a été désigné dans la nuit de mardi à mercredi président des Etats-Unis. Il était face à la démocrate Illary Clinton.

Si on ne sait ce qui terrifie le plus dans la personnalité de Donald Trump, une chose est vraie que le nouveau président n’a aucune expérience politique et son discours était virulent. Et son programme suscite des réactions.

Le programme de Donald Trump

Economie

Candidat, Donald Trump a mis l’économie au centre de son programme, en pariant sur une relance de l’activité par le déficit et la déréglementation. Cela se traduirait par une baisse générale des impôts, se traduisant par un taux maximum d’imposition sur les revenus de 39,6 % à 33%. Baisse du taux de l’impôt sur les sociétés de 35% à 15%. Favorable à une augmentation du salaire minimum jusqu’à 10 dollars (contre 7,25 actuellement), seulement si les Etats la valident. Démantèlement de toutes les instances de tutelle de l’Etat sur les banques privées. Suppression de l’impôt sur les successions. Donald Trump met l’isolationnisme au cœur de son programme : remise en cause de la présence des Etats-Unis au sein de l’OMC, renégociation du traité de libre-échange nord-américain, retrait des Etats-Unis du partenariat trans-pacifique, instauration de droits compensatoires sur les produits « made in China ». En 2011, il affirmait qu’il taxerait de 25% les produits chinois s’il était élu à la tête du pays. Selon lui, la Chine est « responsable de près de la moitié de notre déficit commercial. » S’il obtient le feu vert du Congrès, Trump souhaite adopter un plan économique pour créer 25 millions d’emplois sur dix ans et s’est lancé l’objectif de 4% de croissance par an.

Education et famille

Restructurer la dette des étudiants en lançant un plan d’action confié aux banques. Il s’est prononcé contre l’IVG estimant que l’embryon « a un droite fondamental à la vie qui ne peut être enfreint ». Veut annuler les subventions aux établissements de santé pratiquant l’avortement. Six semaines de congés payés en guise de congé maternité. Coûts de la garde d’enfants déduits des impôts.

Immigration

Expulsion de 11 millions d’immigrés clandestins. Fin du programme d’accueil des réfugiés syriens. Abrogation du droit du sol. Construction d’un mur de 1600 km entre les Etats-Unis et le Mexique (aux frais du Mexique, dixit Donald Trump). Augmentation par trois du nombre d’agents de l’immigration. Instauration d’une peine de prison fédérale de deux ans minimum à tous les immigrants clandestins expulsés qui reviendraient aux États-Unis.

Sécurité et lutte contre le terrorisme

Afin de lutter contre le terrorisme, Donald Trump propose d’autoriser la torture et appelle à tuer les familles de terroristes pour dissuader l’enrôlement au jihad. Renforcement des contrôles « extrême » aux frontières et suspension de l’immigration pour les régions concernées par le terrorisme. Lancement d’une opération militaire pour récupérer les puits de pétrole aux mains de Daesh en Syrie et en Irak. Réinstauration de la menace nucléaire. Favorable à une meilleure collaboration avec la Russie. Forte hausse du budget de la Défense. Consolidation des fouilles au corps systématiques.

Contrôle des armes à feu

Instauration d’un permis fédéral, valable dans tous les États américains. Le républicain a le soutien de la NRA, le puissant lobby des armes du pays. Selon Donald Trump, la détention d’armes à feu est « un droit naturel et inaliénable ». Il a aussi déclaré que le port d’arme est « un droit donné par Dieu et l’autodéfense. »

Environnement

Remise en cause de l’engagement des Etats-Unis sur le traité de Paris sur le climat. Fin du financement public pour les programmes de lutte contre le réchauffement climatique. Relance de la production de charbon et développement de la fracturation hydraulique. Il veut aussi supprimer l’Agence de Protection de l’environnement (EPA), levé les restrictions sur la production d’énergies fossiles et relancer le projet d’oléoduc Keystone XL, un projet contre lequel le président Barack Obama avait posé son véto.

Santé

Abrogation de l’Obamacare, la loi garantissant une couverture médicale abordable à tous les Américains. Favorable à l’importation des médicaments délivrés sur ordonnance et pour une baisse des prix.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Donald Trump devient le 45ème président des Etats-Unis"

Laisser un commentaire