Environnement : Le Gabon doit maintenir ses efforts pour conserver son patrimoine forestier, selon Lee White

Annonces

Partagez!

Le ministre des Forêts, de la Mer et de l’Environnement estime que le pays doit poursuivre ses actions de protection de l’environnement malgré ses bons points dans ce domaine.

«Des efforts doivent être maintenus pour que le Gabon conserve son patrimoine forestier», a déclaré Lee White, ministre de la Forêt, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan climat qui prend part à la 25e Conférence sur les changements climatiques (COP 25) qui se tient depuis le 2 décembre dernier à Madrid, en Espagne.

Une rencontre de haut niveau qui va permettre aux dirigeants du monde de réfléchir sur la manière de réduire les effets du changement climatique qui impactent la vie de la planète et des populations.

Pays recouvert à plus de 80% de végétation, le Gabon abrite 13% de superficie globale des forêts tropicales du continent. En 2001, le pays a adopté une nouvelle législation pour la gestion de ses ressources naturelles. A ce titre par exemple, les exploitants doivent mettre en œuvre une politique de gestion durable des forêts grâce à un système de rotation sur leurs parcelles.

Le pays veut en effet continuer à exploiter la forêt pour le bois, mais de façon durable, sans la meurtrir. «Ce qui est possible», affirme Lee White pour qui des efforts doivent cependant être maintenus pour la sauvegarde du patrimoine forestier du Gabon. Et permettre au pays de maintenir sa place de bonne élève en matière de protection de l’environnement.

Une place qui a poussé la Norvège à s’engager à payer 150 millions de dollars sur 10 ans au Gabon. Ce, dans le but d’aider le pays à ne pas déforester et ainsi réduire les émissions de carbone. Une première pour un Etat africain.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Environnement : Le Gabon doit maintenir ses efforts pour conserver son patrimoine forestier, selon Lee White"

Laisser un commentaire