Espagne: Démantèlement d’un réseau de trafic d’êtres humains

Ads

Partagez!

L’organisation faisait clandestinement entrer en Espagne des personnes venues d’Afrique qui étaient ensuite transférées vers d’autres pays.

L’Espagne vient de démanteler un vaste réseau de trafic d’êtres humains, après un an et demi d’enquête. Douze personnes ont été arrêtées en Espagne, plusieurs autres au Portugal, en Allemagne et aux Pays-Bas. Le groupe faisait clandestinement entrer sur le sol espagnol des personnes venues d’Afrique.

Celles-ci étaient ensuite transférées vers d’autres pays européens, notamment la France, la Belgique et l’Allemagne. Selon Euronews, ce trafic aurait rapporté plus de 500.000 euros. Près de 1.000 victimes, dont des femmes enceintes et des enfants, ont été identifiées. Chaque personne aurait versé entre 500 et 750 euros aux passeurs.

En août 2019, l’Espagne avait démantelé un réseau d’esclavagisme moderne. Les victimes étaient des migrants originaires d’Afrique subsaharienne, notamment du Mali, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de Guinée. Les passeurs les avaient vendus à des réseaux criminels après leur avoir promis une vie meilleure en France.

La traite d’êtres humains est une forme de criminalité organisée qui représente des milliards de dollars et qui constitue l’esclavage moderne. Elle est liée à un grand nombre d’infractions, notamment les mouvements de fonds illicites, l’utilisation de documents de voyage frauduleux et la cybercriminalité, selon Interpol.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Espagne: Démantèlement d’un réseau de trafic d’êtres humains"

Laisser un commentaire