États-Unis : Un ancien agent de la CIA veut chasser Donald Trump de Twitter

Donald Trump sur twitterDonald Trump sur twitter

Ads

Partagez!

Valérie Plame, ancienne agent des services secrets américain a entamé une collecte de fonds afin de pouvoir racheter le réseau social et exclure définitivement le président des États-Unis.

Le réseau Twitter est l’outil de communication favori du 45e président des États-Unis, Donald Trump. Pourtant, cette façon de faire exaspère davantage de nombreux Américains. Selon un institut de sondage, près de la moitié des Américains voudraient voir Donald Trump exclut de Twitter. C’est à cet effet que l’ex-agent de la CIA, Valérie Plame a lancé une collecte de fonds il y a une semaine pour racheter les parts dans Twitter et mettre la pression sur l’entreprise afin de fermer le compte de Donald Trump.

Sur la plateforme de crowdfunding « GoFundMe », Valérie Plame fait savoir que le président Donald Trump a déjà causé beaucoup de dégâts avec ses tweets. Celle-ci explique que le locataire de la Maison Blanche, dans son compte Twitter, encourage la haine raciale en soutenant les suprématistes blancs. Sur Twitter d’après elle, Donald Trump appel à la violence contre des journalistes. Des faits qui selon cette ancienne espionne font du mal aux États-Unis mais qui sont les moindre car le plus dangereux est cette menace d’une guerre nucléaire envers la Corée du Nord que brandit le président Trump.

Elle juge que l’usage que fait Donald Trump de Twitter est très dangereux. Ses tweets intempestifs prennent parfois de court son administration, notamment lorsqu’il a annoncé en juillet vouloir interdire aux personnes transgenres de travailler pour l’armée américaine. Le milliardaire s’exprime la plupart du temps depuis son compte personnel, @realDonaldTrump, et non depuis le compte officiel @POTUS.

Par ailleurs, Donald Trump a supprimé plusieurs de ses Tweets suites aux coquilles dû à des frappes. Toutes choses qui a provoqué la colère de nombreux Américains. Aussi la loi américaine requiert l’archivage des messages publics du président des États-Unis. Plusieurs plaintes ont été formulées contre lui du fait qu’il a bloqué certaines personnes de suivre ses activités sur son compte. Des personnes qui l’accusent d’enfreindre la liberté d’expression.

Seulement, l’initiative de Valérie Plame est vouée à l’échec car depuis le lancement de cette collecte de fonds, seulement 6000 dollars ont été recueillis alors que l’action de Twitter mercredi dernier valait 16,77 dollars à Wall Street, ce qui valorise Twitter à 12,37 milliards de dollars.

Il faut rappeler qu’en 2003, la carrière à la CIA de Valérie Plame a été stoppée suite au révélation de son identité par l’administration Bush. Une révélation en réaction aux allégations de son mari diplomate qui accusait l’administration Bush de mentir sur la présence d’armes de destruction massive en Irak.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "États-Unis : Un ancien agent de la CIA veut chasser Donald Trump de Twitter"

Laisser un commentaire