Éthiopie : Des religieux veulent des lois plus strictes contre l’homosexualité

Annonces

Partagez!

Dereje Negash, groupe religieux affilié à l’Église orthodoxe d’Éthiopie, a donné sa vision sur le sujet dimanche à Addis-Abeba, la capitale.

Dereje Negash, groupe religieux affilié à l’Église orthodoxe d’Éthiopie s’inquiète d’une présumée expansion de l’homosexualité dans le pays. Une position réaffirmée lors d’un point de presse dimanche à Addis-Abeba, la capitale. «Nous voyons des éléments étrangers qui tentent de propager l’homosexualité en Éthiopie en utilisant l’aide, la politique et la technologie. À cette fin, ils dépensent des millions de dollars (…) Des personnes de même sexe se marient en secret ici en Éthiopie. Cela devrait s’arrêter», indique le groupe religieux.

De l’avis de Dereje Negash, il revient au gouvernement d’adopter des lois plus strictes en matière de répression des personnes homosexuelles. À ce jour, la législation éthiopienne prévoit des peines allant jusqu’à 15 ans de prison pour tout acte homosexuel. Depuis son arrivée au pouvoir, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed prône une politique d’ouverture autant politique qu’économique. Toutefois, il ne s’est pas encore ouvertement exprimé sur l’homosexualité.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire