Ethiopie : Un état d’urgence décrété

Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn

Annonces

Partagez!

La violence continue de faire rage en Ethiopie. C’est pourquoi, le gouvernement n’a pas tardé à prendre des mesures concrètes pour sécuriser le pays. Il a décrété le dimanche 9 octobre l’état d’urgence pour une période de six mois.

La mesure, qui s’applique à l’ensemble du territoire, est sans précédent en Ethiopie depuis 25 ans.

Le calme est loin de revenir en Ethiopie. Depuis plusieurs jours, ce pays est sous le choc. Car, les émeutes ne cessent de perdurer. Pour parer à toute éventualité, le gouvernement éthiopien a pris cette décision, pour remettre les pendules à l’heure. Les troubles sont nombreux, en Ethiopie.

Pour le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, « L’Etat d’urgence est nécessaire parce que la stabilité de notre pays est compromise ». C’était à l’occasion d’une déclaration, faite sur les antennes de la télévision EBC. C’est juste pour mettre un terme aux troubles qui ont duré plusieurs mois. Durant cette période, les manifestants ont saccagé des bâtiments publics.

Cette mesure, sans précédent en Ethiopie, marque un durcissement face au mouvement de contestation qui dure depuis maintenant près d’un an, et dont la répression a déjà fait plusieurs centaines de morts.

Pour les autorités éthiopiennes, il n’est plus question que le pays reste une zone de troubles. L’état d’urgence ne changera sans doute pas grand-chose en Ethiopie si ce n’est une présence militaire plus visible. Les autorités utilisent déjà une loi anti-terroriste très large qui a permis d’envoyer sous les verrous nombre de dissidents, de journalistes et de critiques.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Ethiopie : Un état d’urgence décrété"

Laisser un commentaire