Ethiopie : Une quinzaine de morts dans des manifestations contre le Premier ministre Abiy Ahmed

Ads

Partagez!

Les violences ont éclaté mercredi, après que l’opposant Jawar Mohammed a accusé le chef du gouvernement d’avoir voulu le tuer.

Une quinzaine de personnes a été tuée cette semaine dans des manifestations contre le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, prix Nobel de la paix 2019. «A ce stade, nous avons 16 morts confirmés mais leur nombre doit être supérieur, car de nouvelles informations circulent qui restent à confirmer», a déclaré à l’AFP Fisseha Tekle, chercheur à Amnesty International.

«Certains ont été tués à coups de bâton, de machette, des maisons ont été incendiées. Des armes à feu ont été utilisées», a-t-il ajouté. Un précédent bilan parlait de quatre morts et de dizaine de blessés. Les violences ont commencé mercredi à Addis-Abeba, la capitale, après que l’opposant éthiopien Jawar Mohammed a accusé le Premier ministre d’avoir organisé une attaque contre lui.

Les deux hommes appartiennent à l’ethnie oromo, la plus importante du pays. Des militaires ont été déployés dans sept zones où la situation restait notamment tendue, a annoncé le ministère de la Défense ce vendredi.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Ethiopie : Une quinzaine de morts dans des manifestations contre le Premier ministre Abiy Ahmed"

Laisser un commentaire