Fête de l’indépendance à Banjul : Une liesse populaire totale

Fête de l'indépendance de la Gambie à Banjul

Ads

Partagez!

Les Gambiens ont retrouvé leur liberté totale. C’est du moins ce que l’on puisse dire eu égard, à leur événement du week-end à Banjul.

La fête de l’indépendance gambienne a été un grand moment. Elle a refusé du monde. Les Gambiens sont sortis pour accueillir leur « libérateur ».

« Si ce n’était pas Macky Sall, on serait encore dans les chaînes de l’esclavage » s’exclame le président Adama Barrow pour remercier le président sénégalais. Le nouveau locataire du stade House s’est voulu reconnaissant en honorant le président Sall.

Un message que Macky Sall a bien reçu. Il a encouragé la Gambie à continuer dans cette voix de la démocratie.

Le président sénégalais s’est aussi adressé à ses compatriotes vivant en Gambie.

« Vous aurez un député qui vous représentera à l’Assemblée nationale parmi les 15 réservés à la diaspora parce que vous êtes une communauté dynamique qui a besoin de l’attention des pouvoirs publics », a dit Macky Sall.

Le chef de l’Etat sénégalais est satisfait de la communauté sénégalaise vivant à Banjul. Une situation qui avait disparu du temps de Yahya Jammeh.

Le Président a poursuivi son speech en demandant aux sénégalais de ne plus se mêler dans le trafic de bois en Casamance « parce que nous sommes dans une dynamique de restauration de notre biodiversité dans la partie sud du pays qui était en proie à un trafic intense de bois», a-t-il fait comprendre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire