Foire Internationale de Dakar : Une Malienne lance un cri de détresse !

Foire internationale de DakarFoire internationale de Dakar

Annonces

Partagez!

La foire internationale de Dakar a ouvert ses portes depuis le samedi 16 décembre 2017. Et, la cérémonie officielle a été lancée hier soir, à la salle de l’unité africaine.

Les programmes n’en manquent pas comme d’habitude.  Une malienne lance un cri de détresse et invite le chef de l’Etat Sénégalais Macky Sall à venir en appui pour dédommager ceux qui ont perdu leurs affaires, lors de l’incendie en 2015.

«  En 2015, c’est un grand choc pour nous. Nous avions fait des prêts au niveau de nos banques pour exposer au Cices, Dieu avait décidé autrement », fait rappeler Fatou Diallo, une exposante malienne que nous avons rencontrée hier soir, à la Foire de Dakar. Selon elle, jusqu’à présent, les autorités du Sénégal n’ont pas remboursé les nombreuses pertes.

« Au Mali, nous avons reçu l’appui de nos autorités », a-t-elle déclaré. Ainsi, elle invite le président sénégalais Macky Sall à leur apporter un appui. « Certaines ne peuvent même pas retourner au Mali, tandis que d’autres sont abandonnées par leur mari », se plaint-elle.

Des exposants venus du Maroc, du Pakistan ou de la Turquie rassemblent à l’extérieur des canapés et d’autres marchandises qui ont pu être sauvées, en 2015.

L’on peut se rappeler, beaucoup de tissus, de bijoux et de tapis sont en revanche partis en fumée. Les pompiers sénégalais basés sur le site de la Foire disent avoir été alertés à 5h du matin et être arrivés sur place deux minutes après. Mais les bouches à incendie ont subi une baisse de pression qui a freiné l’intervention.

L’origine du feu n’était pas connu mais les exposants rencontrés sur place ont témoigné de la vétusté des installations électriques des lieux. « Cette année encore, on reprend les mêmes choses », s’indigne la malienne. Elle a fait savoir que les autorités de ce pays devraient prendre toutes les mesures idoines pour sécuriser les stands.

Sur un autre aspect, Mme Fatou Diallo déplore l’absence des clients. « Au cours des dernières années, il y avait une excellente publicité. Les gens achetaient ; ce n’est pas encore le cas cette année. Peut-être d’ici la semaine prochaine », fulmine notre interlocutrice.

Pour mieux préparer la foire internationale de Dakar, Fatou Diallo invite les autorités à étaler l’organisation en deux ans. Elle pense qu’elle est la meilleure formule pour attirer davantage la clientèle.

LIRE AUSSI  Sénégal / Procès Khalifa Sall : Ses avocats refoulés à la prison

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher