Football : La Guinée-Bissau l’emporte à nouveau face à la Zambie

L'équipe de la Guinée Bissau

Ads

Partagez!

La réserve portée par la fédération zambienne de football qui pouvait annuler la qualification sur le terrain de la Guinée Bissau à la CAN 2017, a été rejetée lundi par la Confédération africaine de football (CAF). La Guinée Bissau sera à sa première CAN au Gabon.

La Zambie espérait voler le billet de la qualification de la Guinée Bissau à la CAN 2017 et revenir au Gabon, où elle a remporté la CAN, en 2012. Elle s’est donnée de la peine pour rien. La Confédération africaine de football (CAF), vient de rejeter sa réclamation portant l’éligibilité de Papa Maissa Mbaye, le portier Bissau-guinéen.

Pour la Zambie, ce joueur ne devait pas porter le maillot de la sélection bissau-guinéenne puisqu’il est né au Sénégal et qu’il aurait déjà défendu les couleurs de l’équipe nationale du Sénégal. Mais la Fédération sénégalaise de football a déclaré, dans un courrier envoyé à la CAF, que le portier des Djurtus de Guinée Bissau, Papa Maissa Mbaye n’a jamais fait partie de ses effectifs.

La CAF ne pouvait pas faire autre chose que de donner raison à l’ancienne colonie portugaise. « La Commission d’organisation de la CAN considère le joueur éligible et en conséquence le match Guinée Bissau – Zambie du 4 juin 2016 est homologué sur le score acquis sur le terrain (3-2). (…) Les investigations de la CAF ont permis d’établir que Mbaye Fall (…) n’a jamais joué pour l’équipe nationale du Sénégal. Dans une lettre datée du 10 juin 2016, la Fédération sénégalaise de football a confirmé que le joueur n’a jamais été enregistré en son sein », a expliqué l’instance dirigeante du football africain dans un communiqué.

Les investigations de la CAF ont permis d’établir que l’intéressé n’a jamais évolué avec les équipes nationales du Sénégal et que s’il est né à Dakar, il peut jouer sous les couleurs bissau-guinéennes, une de ses grands-mères étant née en Guinée Bisau. ‘’La Commission d’organisation de la CAN constate que la Fédération de Guinée Bissau satisfait à la clause puisqu’elle a établi que l’une des grand-mères du joueur, la nommée Ngoné Kane Diouf, est née en Guinée Bissau, un pays dont elle est originaire’’, a relevé le site de la CAF.

Avec cette confirmation, la Guinée Bissau compte 10 points et ne peut plus être rejointe ni par le Congo ni par la Zambie qui comptent six points, à une journée de la fin des éliminatoires de la CAN 2017.

Après avoir battu la Zambie sur un terrain de jeu (3-2), en juin dernier, c’est dans un communiqué que les Chipolopolos ont appris qu’ils ont encore perdu face à la Guinée Bissau.

C’est une certitude, les Djurtus joueront la première phase finale de la CAN de leur histoire en attendant leur dernier match de poule qui les opposera en début septembre au Congo, à Brazzaville.

En plus de la Guinée Bissau, rappelons que les neuf autres pays assurés de prendre part à la CAN 2017 sont le Gabon (pays organisateur), l’Algérie, le Maroc, le Ghana, le Sénégal, le Cameroun, l’Egypte, le Mali, et le Zimbabwe.