France : Décès de Louis Lareng, fondateur du SAMU et pionnier de la télémédecine

Ads

Partagez!

Le professeur de médecine et homme politique engagé est décédé dimanche à Toulouse à l’âge de 96 ans.

Louis Lareng, fondateur du Service d’aide médicale urgente (SAMU), est décédé dimanche 3 novembre 2019 à Toulouse à l’âge de 96 ans, rapportent les médias français. On lui doit la loi Lareng, adoptée en 1986 et qui étend le SAMU à tous les départements français avec un numéro unique et gratuit, le 15.

Professeur de médecine et homme politique engagé, il est également considéré comme le pionnier de la télémédecine. Les hommages affluent depuis l’annonce de son décès. La ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, a salué sur Twitter «la mémoire» de ce spécialiste en anesthésie et réanimation «qui a eu l’audace, en 1968, de créer le SAMU, dont on connaît le rôle majeur dans notre système de santé. Notre médecine d’urgence lui doit beaucoup».

Le préfet de la Haute-Garonne, Etienne Guyot, a, dans un communiqué, rendu hommage «à un grand humaniste», saluant la mémoire d’un «homme de progrès et d’innovation qui s’est intéressé très tôt à la télémédecine». Louis Lareng avait été nommé grand officier dans l’ordre de la Légion d’honneur en 2016. Le 7 octobre 2008, un des pavillons de l’hôpital de Purpan à Toulouse, dans le sud de la France, a été inauguré en son nom.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "France : Décès de Louis Lareng, fondateur du SAMU et pionnier de la télémédecine"

Laisser un commentaire