France : Élimination de Sarkozy, les Africains sabrent le champagne

Nicolas SarkozyNicolas Sarkozy

Annonces

Partagez!

Les résultats de l’élection primaire de droite française sont connus depuis hier soir. Seuls François Fillon et Alain Juppé vont s’affronter pour l’ultime tour le dimanche 27 novembre 2016. Nicolas Sarkozy a été éliminé, les Français l’ayant jugé sur son passé peu glorieux.

Au sortir de la primaire du 20 novembre 2016 à droite, François Fillon a obtenu 44,1% des suffrages, l’ancien Premier ministre Alain Juppé 28,6%, tandis que Nicolas Sarkozy n’a récolté que qu’un peu moins de 20,6%. Tout compte fait, seuls les deux premiers candidats cités s’affronteront pour le second tour le 27 novembre prochain.

Il est à signaler que le vainqueur de ce round aura des coudées franches pour être élu président de la France en Avril – Mai 2017. Et pour cause, des déchirures s’accentuent un peu plus chaque jour dans le camp adverse, même si du côté de l’extrême droite Marine Lepen veut se présenter en véritable challenger.

Au demeurant, c’est la défaite de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, qui se passe de commentaires chez les Africains, car de Dakar (Sénégal) à Abidjan (Côte d’Ivoire) en passant par Conakry (Guinée),Bamako (Mali), Tripoli (Libye), etc, l’homme a laissé entretenir les limites d’un dirigeant politique d’envergure. Pour étayer une telle argumentation, l’on peut citer quelques exemples de bavures ou du moins encore de dérapages.

Ici, les Africains ont encore en mémoire ce président là qui lève son verre de la main gauche, un peu comme pour mépriser ses invités, et d’ailleurs, il a déclaré ceci lors d’une visite officielle à Dakar : « L’Africain n’est pas rentré dans l’histoire ».

En Côte d’Ivoire, après avoir longtemps chouchouté l’ex président Laurent Gbagbo, il l’a éjecté du pouvoir comme un malpropre en créant des émeutes qui ont fait plus de 3000 morts dans le pays.

En Libye, l’assassinat du président Kadhafi suscite encore des commentaires partout. D’aucuns voyant la main invisible de la France qui était l’époque dirigée par Nicolas Sarkozy. Toute la fortune que détenait le guide libyen s’est volatilisé sans que l’on sache la destination qu’elle aurait prise. C’est maintenant que les langues se délient en France comme ailleurs pour indexer Nicolas Sarkozy qui aurait pris cet argent.

A Bamako, malgré la gouvernance de Ibrahim Boubacar Keïta, le pays est actuellement miné par l’avancée des groupes terroristes favorisant l’émergence de Boko Haram qui écume une partie de la sous région. Que dire ?

In fine , les Africains jubilent au sortir de ce premier tour des élections primaires à droite, car Nicolas Sarkozy a mordu la poussière et ne pourra plus se présenter à la présidentielle de 2017.

Quant aux deux candidats retenus, François Fillon et Alain Juppé, l’Afrique est de coeur avec eux pour voir un renforcement de la coopération avec la France.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "France : Élimination de Sarkozy, les Africains sabrent le champagne"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher